Demandez à E. Jean : Mon petit ami a battu mon chien

Experte relationnelle E. Jean Gregg Delman Cher E. Jean : Je me sens malade. J'ai 27 ans et je vis avec mon copain depuis maintenant trois ans. Toute ma vie est liée à lui et la plupart du temps je l'aime, même s'il est incroyablement arrogant, opiniâtre, agressif et explosif. Au moment où j'écris cette lettre, je suis très en colère contre lui, alors j'ai beaucoup de mal à essayer de trouver quelque chose de bon à dire à son sujet.

Ma sœur aînée déménage au Texas et m'a invité à l'accompagner. Son mari est lieutenant-colonel dans l'armée et sera bientôt déployé. Elle sera dans un nouvel état et veut que je l'aide avec leurs trois petites filles. J'ai un travail de télétravail, donc je ne suis lié à rien, sauf à ce petit ami. Même s'il m'insulte constamment, m'humilie à plusieurs reprises en public, casse mes effets personnels dans des accès de colère, manque de respect à ma famille et a battu mon chien, j'ai peur de vivre sans lui !

Je ne lui ai pas parlé de l'opportunité que ma sœur m'a offerte, parce que je sais qu'il va paniquer. Je crains que si je déménage au Texas, ce soit définitivement la fin de notre relation, et je ne sais pas si c'est vraiment ce que je veux. Comment puis-je décider ?— En écrivant ceci, je pleure

Miss Cry, ma chère, chère fille : Vous êtes 'terrifiée par la vie sans lui' ; Je suis terrifié pour ta vie avec lui. J'ai écrit une colonne de conseils assez longtemps, cependant, pour savoir que je dois marcher tendrement avec vous. (Vous n'avez pas répondu à mon e-mail d'urgence vous disant de faire exactement ce que vous avez peur de faire, c'est-à-dire de le quitter. C'est donc ma seule chance de vous joindre. J'espère que Dieu vous donnera le magazine !)



Nous avons tous tendance à rejeter les nouvelles informations menaçantes. Mais pour une femme qui a subi trois ans d'humiliation, d'insultes et de manque de respect, eh bien, vous avez été tellement battue émotionnellement que vous pouvez rationaliser en vous demandant si vous devriez rester avec un monstre qui bat votre chien.

Aller! Va avec ta sœur ! Vous n'êtes pas capable de « décider ». Alors je vais vous proposer un plan : faites vos préparatifs en secret. Ne lui dites pas que vous partez. Ne dites jamais où va votre sœur. Demandez à votre famille et à vos collègues de ne pas révéler où vous et votre sœur allez peu importe ce que ce connard leur dit . (Il mentira pour savoir où vous êtes.) Déplacez vos comptes bancaires personnels, cartes de paiement, polices d'assurance, etc., sous votre nom et sous votre contrôle. Achetez un téléphone portable prépayé (lorsque vous partez, vous ne pouvez pas utiliser votre ancien téléphone car il vous retrouvera). Décidez des jours à l'avance ce que vous pouvez mettre rapidement dans deux valises, et laisse le reste . Je sais que c'est affligeant, mais vous avez affaire à un sauvage. Puis quand il est au travail, prends le chien et pars. Rencontrez votre sœur à un endroit prédéterminé. S'il vous menace ou menace le chien à un moment donné, appelez la police. Le connard devrait être derrière les barreaux.

Envoyez vos questions par courriel à e.jean@askejean.com