Pourquoi cache-t-il notre relation à nos collègues et amis?

Question:

Salut, madame,

Je vous écris ceci parce que j'ai perdu ma foi dans les questions d'amour à cause de la relation précédente dans laquelle j'étais depuis près de 8 ans. J'ai décidé de rompre avec mon ex, car il se méfiait trop de moi. Je me sentais étouffé et isolé du monde. J'ai décidé de rompre après 6 ans d'être ensemble, mais c'était une période importante pour sa carrière alors j'ai décidé d'être avec lui pendant 2 ans de plus (ce qui signifiait plus de mois de plus de violence mentale). Une fois son offre d’emploi obtenue, j’ai finalement rompu, car j’ai alors perdu l’espoir que «tout ira bien bientôt»).



Il y a quelques mois, je suis tombé amoureux de J. J'adore lui parler et nous nous sommes bien connectés. Au fil du temps, j'ai appris à connaître ses relations passées et certains de ses coups de cœur… et quelqu'un qu'il aimait beaucoup, mais ne voulait pas lui avouer. Je le connaissais, car il était mon aîné de collège. Je lui ai dit que je l'aimais un peu, il semblait qu'il était aussi un peu intéressé. Nous avions l'habitude de parler fréquemment par chat. Quelques mois plus tard, j'ai rejoint le même bureau dans lequel il travaillait (il m'a référé là-bas). Il savait que je l'aimais bien et je savais qu'il était aussi un peu intéressé, mais nous n'avons jamais franchi aucune limite à ce sujet. À partir de juillet 2018, nous avons commencé à rentrer chez nous et à sortir ensemble progressivement et enfin, nous nous sommes engagés les uns envers les autres.

Mais ce qui me déroute, c'est que je sais que ses parents me connaissent… mais il ne dit jamais à aucun de ses amis qu'il a une petite amie, est-ce normal? Il ne veut pas non plus que nos collègues de bureau sachent que nous sommes ensemble. De plus, lorsqu'il est dans sa localité, il refuse de marcher main dans la main. Chaque fois qu’une belle fille passe, si nous nous tenons par la main, il essaie de quitter mes mains même si je ne le veux pas. Cela me semble mal. Suis-je bizarre?

Il avait l'habitude de proposer des sujets concernant son ex quand nous sommes ensemble, cela me dégoûte. Il y a quelques jours, je lui ai demandé s'il pensait toujours à elle et il a répondu qu'il n'y avait rien de tel. Il a dit qu'il m'aime et qu'il veut être avec moi.

Mais vous savez, comme je vous l'ai dit, la foi concernant l'amour n'est plus là, je suis confus quant à sa nature. S'il vous plaît, aidez-moi si quelque chose ne va pas avec moi.

Mallika Pathak dit:

Chère jeune femme,

Avant de dire autre chose, je voudrais vous dire à quel point je suis fier que vous ayez choisi de mettre fin à une relation abusive. La plupart des gens ignorent la violence mentale et conservent ces relations toxiques dans l'espoir qu'il y aura un changement. Je suis content que vous ayez décidé de faire ce saut et de vous protéger.

Quant à votre relation actuelle, étant donné qu'il a exprimé son engagement envers vous dans la mesure où ses parents le savent, cela devrait être une preuve suffisante qu'il est dans cette situation à long terme. Cela dit, je comprends aussi vos insécurités. Le fait qu'il ne parle pas à ses amis de la relation peut être bizarre, mais pourquoi ne pas essayer d'en parler. J'ai toujours souligné que la communication est la clé de toute relation saine. En ce qui concerne le bureau, il voudra peut-être garder la relation personnelle entre vous deux à distance, car c'est lui qui vous a recommandé d'obtenir le poste. De plus, souvent, les gens ne sont pas aussi à l'aise avec le PDA dans tous les endroits. S'il refuse de vous tenir la main dans sa localité, essayez de lui demander pourquoi. Parlez-lui et assurez-lui que cela ne remet pas en cause son engagement envers vous, mais est juste une question curieuse dans votre tête.

N'ayez pas peur d'accepter vos insécurités. Dans votre relation passée, vous avez eu beaucoup de blessures. Les gens peuvent voir les blessures de la violence physique, mais vous seul pouvez voir les blessures de la violence émotionnelle. Et je sais, ce dernier est plus profond. Essayez de faire quelques activités de renforcement de la confiance avec votre partenaire. Impliquez-vous dans vos vies respectives, non pas en étant ensemble tout le temps, mais en engageant des conversations ouvertes et honnêtes.

Enfin, souvenez-vous. Ceci est une nouvelle relation. Ce n'est pas votre relation abusive précédente. Ne comparez pas les pommes avec les oranges. Chérissez ce que vous avez et prenez des mesures pour le renforcer.

Je vous donne mon meilleur,

Mallika

J'étais veuve et mère célibataire à 28 ans jusqu'à ce que la vie me donne une deuxième chance

Ils venaient de deux horizons différents et pourtant amoureux l'un de l'autre